PRINCIPE

  • En tant que logiciel libre, le logiciel PIAFS/piwigo sera accessible à tous, et en conséquence gratuit.
  • Mais bien que simple d‘usage, il requiert de l‘expertise technique pour être installé et administré sur un serveur de manière sécuritaire.
  • En s‘appuyant sur le mode de fonctionnement des communautés de logiciel libre, il faut mettre en place les conditions d‘hébergement pour que le logiciel soit accessible à tous ceux qui le désirent dans le respect de leur vie privée.
  • Pour cela on établira la relation entre la communauté libre des codeurs animée par Linuq, que l‘on appelle les contributeurs, et les utilisateurs non contributeurs autour d‘une charte respectée par l‘hébergeur.
  • Seule la famille et ceux qu’elle invite ont accès aux données, ce qui fait que l’hébergement ne peut pas être financé par la revente des données.
  • Ceci peut passer par exemple par un intermédiaire comme une coopérative de santé afin d’assurer le financement de l’hébergement.