Un animal en détresse ?

Contacter un Centre de sauvegarde : pourquoi ?

Examen d'un épervier en infirmerie - Le Responsable Capacitaire et une soigneuse

• Avant d’entreprendre toute action face à un animal sauvage blessé, nous vous recommandons de nous contacter. Plus vite l’animal est pris en charge par des spécialistes, plus il a de chances d’être sauvé. Nous sommes là pour vous conseiller.

• La majeure partie des animaux sauvages est protégée par la loi. Leur détention par un particulier est strictement interdite et passible d’une poursuite judiciaire et d’une amende.

• Une captivité prolongée au contact des humains peut entraîner l’imprégnation qui empêchera le retour à la vie sauvage de l’animal.

A faire :

A ne pas faire :

Observer l'animal : est-il en détresse ?

A t'il des blessures apparentes ?

Ne pas le caresser ou l'exhiber afin de limiter son stress.

Examen d'un épervier en infirmerie - Le Responsable Capacitaire et une soigneuse

Attraper l'animal avec précaution, l'enrouler dans une serviette, utiliser des gants...

Ne pas lui donner à boire ou à manger.

Placer l'animal dans un carton troué, avec une bouillotte et une serviette / un tissu.

Ne pas essayer de le soigner.

Que faire ?

Ne jamais garder un animal sauvage chez sois : vous le condamneriez !

Le laisser au chaud et au calme dans le noir.

Par précaution, il est conseillé d’enregistrer sur votre portable, le numéro de téléphone ducentre de soins pour animaux sauvages le plus proche de chez vous afin de pouvoir l’appeler en cas de doute ou avant d’intervenir. N’hésitez pas à consulter le site du Réseau des Centres de Soins de la Faune Sauvage qui répertorie tous les centres de soins de France. Si vous êtes en Bretagne Sud, contactez-nous au 06 43 22 15 50.

Examen d'un épervier en infirmerie - Le Responsable Capacitaire et une soigneuse

Contacter rapidement le Centre de soins le plus proche.

Où nous trouver

Centre de soins

Languidic(56)

07 88 87 98 32

6 lieu dit Saint-Léon - 56000 Languidic

P.I.A.F.S. est une association loi 1901, reconnue d’intérêt général, à but non lucratif. Conformément aux articles 200 et 238 bis du Code Général des Impôts, les dons et cotisations consentis à l’association P.I.A.F.S. ouvrent droit à une réduction d’impôt égale à 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.

Mentions légales

Copyrights © 2023 - PIAFS - Tous droits réservés Réalisation : spatiograph

Refuser

OK

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.